LES PARQUETS
E
E
 
Suite à la demande croissante dans ce domaine, NET AZUR TRAITEMENT a élargi sa gamme de compétences. C'est pourquoi, nous proposons désormais nos services pour la réalisation de ponçage de parquets et l'élaboration de traitement pour leur protection.

Un ponçage de parquet est nécessaire suite à une pose nouvelle, pour une rénovation suite à l'usure et à la dégradation du parquet, ou bien suite à la volonté du client de changer la teinture de son parquet. D'une manière générale, une intervention fait intervenir deux étapes qui sont le ponçage et la vitrification.

 LE Ponçage


Avant tout ponçage d'un parquet, l'intervenant doit s'assurer que le sol en parquet ne comporte aucun objet métallique (clous…) susceptible d'endommager le matériel.
Démarre alors l'étape de ponçage. Celle-ci peut se diviser en 3 phases voire plus, pour une finition encore plus fine. 
Le premier passage de la ponceuse s'effectue avec un disque à gros gains, pour un ponçage grossier. Les passages suivants se font avec des disques à grains plus petits pour affiner le ponçage. 
Ceci permet de rendre plan le parquet et d'enlever éventuellement toutes couches de traitement antérieur, s'il y a.

Le ponçage doit se faire dans le sens des lames du parquet pour un parquet à lames droites, ou dans le sens de la lumière pour un parquet mosaïque.

Les poussières sont aspirées à l'aide d'un aspirateur à poussière entre chaque étape. Les bordures et les angles sont réalisés à l'aide d'une bordureuse.

Cette étape s'avère délicate : en effet, le parquet doit être parfaitement plan et exempt de tout traitement en fin d'étape.

 LE TRAITEMENT


Suite au ponçage, l'étape de vitrification débute. Celle-ci consiste en l'application d'un vernis spécifique, appelé vitrificateur. Il permet de renforcer la résistance aux agressions et à l'usure du temps du parquet et d'en faciliter son entretien. De nos jours, les produits sont mono-composant à base de résine polyuréthane, offrant résistance et facilité d'emploi. Les vitrificateurs sont présents sous divers tons, du blanc au brun foncé.

L'application du vitrificateur se fait en plusieurs fois, 2 couches minimum. Ils se présentent en solution aqueuse, et proposent plusieurs aspects de finition (ciré, satiné ou brillant) à la demande du client.

Un autre type de traitement peut également être proposé : la mise en cire et l'application d'une huile. La mise en cire consiste en l'application d'un " bouche-pores " de type " fond dur " pour une meilleure protection en profondeur, puis d'une cire spécial parquet et enfin d'un lustrage à la mono brosse et pad blanc. Néanmoins, ce traitement se révèle être moins résistant qu'un vitrificateur polyuréthane, et est également coûteux compte tenu de la propension du bois à absorber (nombreuses couches nécessaires pour un traitement efficace).
Z
I